Home / News /Quelle charcuterie pour accompagner une raclette ?

Quelle charcuterie pour accompagner une raclette ?

Un dîner, un déjeuner ou simplement un apéritif avec de la charcuterie peut être un excellent moyen de mettre tout le monde d’accord.

La charcuterie est appréciée de tous, mais comment présenter parfaitement un tel plat ?

La réponse est assez complexe. Il y a tant de combinaisons à considérer, l’ordre exact dans lequel servir le plat et tant d’autres astuces à prendre pour s’assurer que le plat est approprié, bien équilibré et plein de saveur.

Les bonnes combinaisons ne sont pas aussi simples qu’on pourrait le croire. Certaines saveurs ne doivent jamais être associées, tandis que d’autres permettent de créer un plat de charcuterie vraiment unique.

Au cours de cet article, nous allons voir ensemble comment créer quelque chose de simple mais d’impressionnant, en essayant de vous conseiller sur les meilleures combinaisons d’autres aliments, boissons et tout ce dont vous avez besoin pour que tout soit parfait.

La disposition des charcuteries dans l’assiette

Un buffet, ou une entrée de fruits de mer, est la meilleure façon de commencer un repas, les saveurs sont toutes différentes mais en même temps elles ont certaines caractéristiques en commun.

Le dressage est peut-être la partie la plus importante, celle qui peut rendre un plat vraiment irrésistible, et s’il est mal fait, vous pouvez courir le risque de créer quelque chose qui, bien que bon et savoureux, n’attirera personne.

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte en cuisine, et si quelqu’un pense que l’œil n’en fait pas partie, il se trompe lourdement.

Les plus grands chefs du monde passent des heures et des heures à chercher les meilleurs dressages pour leurs créations. Ils s’en remettent très souvent à de véritables artistes pour créer quelque chose d’unique, et ce parce que le premier sens avec lequel on goûte un plat est la vue.

Le support de chaque plat doit être la première pensée : présenter un plat sur une assiette laide, un plateau inadapté, ou en tout cas sur un support peu attrayant, est la pire façon d’amener la charcuterie à table.

S’il s’agit d’une réunion entre amis, une assiette en bois sans bords, un plateau rustique ou même une simple planche à découper peuvent être parfaits.

Si c’est un rendez-vous romantique, une assiette ovale en pierre ou en bois est parfaite pour l’occasion.

Dans certains cas, notamment lorsqu’il y a un grand nombre de viandes tranchées et de charcuteries, il est possible de les répartir entre différents détenteurs, à condition qu’ils conservent le même style pour une cohérence de base.

La disposition de la charcuterie sur l’assiette est extrêmement importante. Les tranches ne doivent jamais être placées au hasard, mais doivent suivre un ordre précis.

Tout d’abord, les tranches les plus grandes doivent être placées à l’extérieur de l’assiette: ainsi nous aurons du prosciutto crudo, du cotto, de la mortadelle et d’autres, peut-être roulés ou en tout cas pas laissés avec une forme fantaisiste.

En allant vers le centre, placez les plus petites tranches, c’est-à-dire le salami, le bacon ou le lard. N’oubliez pas d’alterner les couleurs pour qu’elles ressortent à l’œil.

Fruits et charcuterie : est-ce que ça marche ?

De nombreux puristes pourraient faire la sourde oreille lorsqu’ils entendent parler de l’association de la charcuterie et des fruits.

En réalité, cela a toujours été le cas, il suffit de penser au classique jambon cru et melon, un plat omniprésent dans les restaurants et les foyers, surtout en été.

Les fruits peuvent rendre les plats de charcuterie plus savoureux, voire créer des combinaisons spéciales.

Pour y parvenir, il existe une sorte de règle : une viande séchée « grasse » doit être associée à un fruit plus acide, tandis qu’une viande séchée plus salée doit être associée à un fruit à forte teneur en eau.

En pratique, il s’agit d’équilibrer les saveurs. Ainsi, associer un fruit aqueux à une charcuterie salée diluera le goût, rendant le tout beaucoup plus équilibré, ou associer des charcuteries telles que la mortadelle, le jambon cuit ou le salami à des pommes, des pêches, des kiwis, des fruits exotiques ou des ananas produira un mélange de saveurs vraiment exaltant pour le palais.

Les autres charcuteries, comme le prosciutto, le speck ou la bresaola, doivent être associées à du melon, de la pastèque, des fraises, des baies, des figues, des abricots ou des pommes.

Ces associations, qui peuvent sembler étranges et hors du commun, servent à mettre en valeur toutes les saveurs, à les équilibrer et à les rendre meilleures. Il faut évidemment utiliser des fruits frais et de saison, en évitant les fruits congelés.

Association fromage et charcuterie

Les fromages et les charcuteries ont toujours été une combinaison gagnante, mais tout le monde ne sait pas quels fromages utiliser, comment les mettre dans l’assiette et avec quelles charcuteries.

Dans tous les restaurants, il est possible de déguster des plateaux de charcuterie et de fromages, et il est parfois possible de voir des combinaisons inhabituelles et insolites, mais celles-ci sont le résultat d’études et d’expériences, et tous les chefs étoilés les utilisent.

Très souvent, ils sont servis sur deux planches séparées, pour éviter que les odeurs ne se mélangent trop, mais en réalité, de nombreuses combinaisons peuvent être réalisées en les laissant sur la même planche, sans courir aucun risque.

Le salami, comme le milanese, se marie parfaitement avec le Parmigiano Reggiano ou le Raspadura. La provola pourrait être idéale pour se rapprocher de la coppa, car c’est un fromage frais et fumé.

Le prosciutto classique est excellent avec une variété de fromages, comme le Robiola doux, le provolone ou le fromage fondu, mais aussi avec un Grana Padano ou un Parmigiano Reggiano classique.

Les charcuteries particulières comme la bresaola sont superbes avec du fromage de chèvre, de la mozzarella de buffle ou de la Crescenza.

Un fromage comme le Gorgonzola nécessite un accord tout aussi fort, nous le marierons donc avec du lard ou du bacon.

Enfin, le jambon cuit, dont la saveur est plus délicate que celle des autres charcuteries, peut être associé à divers fromages tels que la ricotta, le robiola, la fontina, l’asiago ou à un fromage bleu légèrement piquant ou Bleu.

Autres aliments pour accompagner la charcuterie

Les charcuteries, les fruits et les fromages peuvent être combinés pour créer des plats vraiment savoureux et incomparables que tous les convives apprécieront.

Cependant, il existe d’autres combinaisons qui, associées aux précédentes, font ressortir toutes les saveurs et peuvent même réinventer certaines charcuteries ou fromages, en créant des combinaisons gustatives uniques.

L’un des premiers exemples qui vient à l’esprit est le pain, qui constitue une base alimentaire pour de nombreux plats, mais qui devient véritablement indispensable avec les charcuteries.

Chaque type de viande en tranches se marie bien avec un type de pain spécifique pour en rehausser les saveurs. Par exemple, le pain de seigle, ou le pain au lait, se marient parfaitement avec la bresaola ; ou encore le pain Altamura, croquant et savoureux, se marie bien avec les charcuteries grasses et fortes en goût comme le speck.

La pancetta, le lardo, le prosciutto crudo et la mortadelle sont très agréables avec du pain fait maison.

Le miel peut également être un excellent allié des saveurs des viandes froides. évidemment, nous entrons ici dans la subjectivité de chaque individu, donc, considérant que chaque miel est différent, vous devrez évaluer les différentes combinaisons pour découvrir celle qui est idéale pour l’occasion.

Il en va de même pour les confitures, qui accompagnent très bien la charcuterie et les fromages. Une confiture d’abricots, de prunes ou de pêches peut être placée au centre d’un plateau de charcuterie afin que chacun puisse profiter du mélange de saveurs.

Vin et charcuterie : un duo parfait

Quelle meilleure façon de terminer une belle assiette de charcuterie qu’avec un bon verre de vin ?

Bien sûr, il faut connaître les bonnes saveurs, et ce n’est pas toujours facile.

Le prosciutto crudo de Parme ou de San Daniele, l’excellence des charcuteries italiennes, se marie très bien avec des vins frais, doux et de longue garde, comme le Verdicchio dei castelli di Jesi, le Chardonnay du Trentin ou de Franciacorta et bien d’autres.

Le Falanghina de Campanie est parfait avec un bon jambon cuit, surtout s’il est fumé. Certaines charcuteries régionales, comme la finocchiona, aux saveurs très fortes et déterminantes, sont délicieuses avec un Montepulciano d’Abruzzo, un Chianti, un Cirò Rosso et bien d’autres.

L’association du vin et de la charcuterie obéit à des règles extrêmement complexes, mais vous trouverez facilement d’autres conseils sur le web pour vous assurer de toujours associer le bon vin à votre charcuterie.

L’assiette de charcuterie parfaite

Comme nous l’avons vu, la création d’une excellente assiette de charcuterie demande beaucoup d’imagination, mais en même temps, vous devez être conscient de ce que vous faites.

Il existe tellement de combinaisons et il est extrêmement facile de commettre des erreurs.

N’oubliez pas que le souci du détail est au cœur de ce processus, en commençant par le support et en terminant par les décorations éventuelles, qui peuvent être des feuilles de légumes éparpillées, un saupoudrage de ciboulette, ou tout ce qui vous vient à l’esprit lors de la préparation du plat.

Avec ces conseils et votre propre imagination, vous pouvez créer des saveurs uniques que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Combiner des fruits, des fromages, de la charcuterie et autres peut sembler excessif pour un apéritif ou un amuse-gueule, mais il sera certainement apprécié de tous !

mini cart