Pourquoi le salami est-il coupé de travers? Comment trancher le salami

Pourquoi le salami est-il coupé de travers? Comment trancher le salami

Parfumé et délicieux, le salami accompagne les hors-d’œuvre, les apéritifs et les goûters, et n’est pas seulement une question de (bon) goût, mais aussi de méthode de coupe.

A déguster avec un verre de vin ou dans un sandwich parfumé et aromatique, c’est un salami polyvalent, qui plaît aux adultes comme aux enfants.

Il y a ceux qui le coupent en cubes, ceux qui le coupent en tranches épaisses et rondes, et ceux qui le préfèrent aussi fin qu’un voile. épicé, aromatisé ou classique, s’il existe une règle d’or, c’est qu’il doit être tranché « de travers ».

Dans ce cas, pourquoi le salami est-il coupé obliquement?

Ce n’est certainement pas pour une question de goût, la saveur du salami ne change pas en fonction de la coupe, mais l’apparence oui.

Pour qu’il soit beau à voir, il doit être coupé en diagonale, afin d’améliorer sa forme. Il suffit de regarder les barquettes prêtes à l’emploi, où les tranches sont parfaitement ovales et d’une épaisseur identique. Bref, « oblique » est préférable.

Et c’est vrai pour presque tous les types de salami: Campagnolo, Felino, pâte fine ou épaisse, le diktat est toujours le même, la coupe doit être crochetée et les tranches doivent avoir un aspect allongé, lisse et brillant.

La seule exception est le type de salami Milano, qui doit être tranché droit, en forme de cercle. De toute manière, avec un rapporteur en main, les vrais connaisseurs certifient qu’il doit être coupé à un angle compris entre 37° et 45°, de sorte que les tranches soient elliptiques, plus longues et de présentation plus élégante, placées sur une planche à découper en bois ou sur un plat de service.

Apparemment, il n’y a pas de raison fonctionnelle, mais le fait de couper le salami en diagonale offre un certain nombre d’avantages tels qu’une coupe plus facile et un aspect plus régulier, en d’autres termes, cela permet d’obtenir une consistance similaire pour toutes les tranches, et de ne pas risquer les bords déchiquetés inesthétiques.

Mais attention! Avant de couper, il faut toujours évaluer les « outils du métier », l’utilisation du couteau ou de la trancheuse dépend aussi beaucoup de la taille et de l’affinage du salami, afin de ne pas risquer de se retrouver avec des tranches émiettées ou une coupe qui ne va pas jusqu’au bout.

Il existe évidemment une technique permettant de le trancher avec grâce et sans effort

Tout d’abord, la ficelle qui entoure le salami doit être enlevée car elle pourrait constituer un obstacle pendant le processus de coupe, puis la partie extérieure doit être frottée avec un chiffon humide ou une brosse, ou la peau doit être complètement enlevée.

Si l’enveloppe est sèche, on peut l’humidifier légèrement, de manière à la réhydrater, puis la couper sur sa longueur et la peler facilement.

Là encore, c’est une question de goût personnel, il y a ceux qui préfèrent peler tranche par tranche et ceux qui ne le font pas: ce qu’il ne faut surtout pas faire, c’est que la lame entre en contact avec les moisissures résiduelles du processus de durcissement présentes sur la peau, car elles pourraient altérer le goût.

Pour les puristes, il n’y a aucun doute: il vaut mieux abandonner le trancheur et tout faire à la main, en utilisant le couteau sur une grande planche à découper en bois.

Attention toutefois, le couteau doit être long, avec une lame fine et bien aiguisée, de préférence sans dents, afin de couper parfaitement le saucisson et d’éviter les profils irréguliers.

L’utilisation d’un trancheur est recommandée pour les charcuteries qui nécessitent des tranches extrêmement fines, comme le salami Hongrois, ou qui ont une texture particulièrement dure, mais l’inclinaison de la coupe reste la même.

Selon la tradition, les tranches doivent avoir une hauteur de 2/3 millimètres, pratiquement comme un grain de poivre, aussi parce qu’une trop grande portion rendrait la mastication difficile.

Donc une prise ferme et une lame qui glisse d’avant en arrière sans exercer trop de force et… commencer à couper.

Mode d’emploi: des mouvements rapides et décisifs sont recommandés sans trop manipuler le saucisson, sinon il risque de se réchauffer et de commencer à « transpirer ».

Conclusion sur la façon de couper le salami

A ce stade, si vous voulez présenter à la table des tranches de la meilleure sorte, armez-vous d’un salami d’excellente qualité, d’un bon couteau, d’une planche à découper et… tranche après tranche, vous serez impeccable!

Le salami est un ingrédient simple, mais d’un grand effet, un compagnon parfait pour les moments de convivialité et, comme l’œil veut sa part, s’il est bien coupé, il sera (encore) plus appétissant.

Que faire avec Bresaola: les combinaisons les plus saines et les plus savoureuses

Que faire avec Bresaola: les combinaisons les plus saines et les plus savoureuses

Maigre, délicate et en même temps savoureuse: la bresaola conquiert avec son goût fin mais caractéristique.

En fines tranches, elle est également exquise seule, simplement accompagnée d’un bon morceau de pain, mais assaisonnée de la bonne manière peut donner le meilleur d’elle-même.

Dans le choix des ingrédients à associer à la bresaola, il convient de veiller à éviter les aliments dont l’arôme est particulièrement fort ou envahissant, ce qui aurait pour effet d’écraser l’élégance de la viande séchée plutôt que de la mettre en valeur.

Les classiques: huile, parmesan et citron

Le premier condiment le plus simple à utiliser sur la bresaola est l’huile d’olive extra vierge: il vaut mieux choisir une huile délicate, pas trop épicée ou agressive, pour donner une douceur aux tranches sans couvrir le goût.

On peut ajouter du jus de citron à l’huile: le conseil est de l’émulsionner avec l’extra vierge en battant avec une fourchette, car en versant le jus directement sur la bresaola, cela pourrait la tacher.

Le jus de citron, en plus d’être parfaitement assorti du point de vue du goût, est également un allié pour la santé: la richesse en fer de la bresaola est renforcée par la vitamine C, qui aide à « extraire » le précieux minéral.

Un autre must est le carpaccio de bresaola, aromatisé avec des flocons de fromage grana, quelques feuilles de roquette (pas trop, pour ne pas exagérer avec les notes amères), et bien sûr un peu d’huile d’olive extra vierge.

Mais ce n’est pas tout; la polyvalence de la bresaola est telle que vous pouvez créer des combinaisons de toutes sortes: avec d’autres agrumes en plus du citron (elle est exquise avec le pamplemousse), avec des fruits frais de saison, mais aussi avec des noix ou d’autres fruits secs, avec des fromages frais ou affinés.

Ou encore, avec un goût typique de la Valtellina, vous pouvez proposer cette charcuterie sur des tranches de pain noir légèrement réchauffées et tartinées de beurre frais.

Des recettes avec la bresaola

Les possibilités d’utiliser la bresaola dans la cuisine sont vraiment nombreuses. Les tranches peuvent être proposées de mille façons sur des croûtons et des canapés, devenir un ingrédient de salade avec des légumes crus et cuits, s’enrouler pour former de délicieux rouleaux fourrés au fromage.

Mais ce n’est pas tout: la bresaola n’est pas seulement le protagoniste des hors d’œuvre, du carpaccio et des salades, elle peut aussi jouer un rôle important dans la préparation des plats principaux.

Des risottos aux sauces pour pâtes, des recettes régionales traditionnelles telles que les Canederli italiens aux recettes plus innovantes, la bresaola se distingue par sa polyvalence, tant pour les rôtis que pour les rouleaux de viande: exquise sur la pizza, surprenante en combinaison avec du poisson ou des crustacés.

Sans oublier de l’essayer comme garniture pour les sandwiches.

Salade de bresaola avec roquette, champignons, graines de grenade et sauce au yaourt

Ingrédients pour 4 personnes

  • 150g de bresaola Punta d’Anca
  • 140g de champignons
  • 150g de roquette
  • 1 grenade
  • 80g d’amandes
  • 1 pot de yaourt grec
  • Huile
  • Sel et poivre

Préparation

  1. Lavez et séchez bien la roquette, puis placez-la dans un bol
  2. Coupez les champignons lavés, en fines tranches, et ajoutez-les à la salade de roquette
  3. Ouvrez la grenade en deux et retirez doucement les pépins. Placez-les dans le bol avec les autres ingrédients.
  4. Coupez les tranches de bresaola en lanières, plus ou moins grandes selon le goût, et ajoutez-les au bol de salade
  5. Préparez la vinaigrette au yaourt en la mélangeant avec de l’huile, du sel et un peu de poivre. Versez-le dans le saladier et mélangez bien pour combiner tous les ingrédients
  6. Terminez par les copeaux d’amandes

Rouleaux de bresaola farcis aux épinards, à la feta et à l’avocat avec des miettes de noisettes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 150gr de bresaola
  • 100gr de salade d’épinards crus
  • 200gr de feta
  • 1 gros avocat
  • 90gr de noisettes
  • 1 citron
  • Huile d’olive vierge extra
  • Sel et poivre

Procédure

  1. Commencez par laver et nettoyer la salade d’épinards crus, séchez-la bien afin d’en retirer l’eau et gardez-la à part
  2. Coupez la feta et l’avocat en petits cubes, puis placez-les dans un bol et assaisonnez-les avec un peu d’huile, du jus de citron, du sel et du poivre
  3. Préparez les rouleaux de bresaola en posant les tranches sur un plat de service, remplissez-les de quelques feuilles de salade, de cubes de feta et d’avocat. Faites attention à ne pas trop les remplir, sinon elles se casseront une fois que vous irez les fermer
  4. Enveloppez chaque tranche délicatement et décorez l’assiette avec quelques feuilles d’épinards crus et des miettes de noisettes
  5. Terminez par un peu d’huile et de citron si vous pensez que c’est nécessaire

Millefeuille de bresaola aux figues et au fromage stracciatella

Ingrédients pour 4 personnes

  • 150gr de bresaola
  • 80gr de parmesan râpé
  • 160gr de stracciatella
  • 4 figues
  • Huile d’olive vierge extra
  • 1 citron
  • Sel

Procédure

  1. Pour préparer les galettes au parmesan, prenez une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, à l’aide d’un moule à pâtisserie, créez des « disques » avec le parmesan râpé. Faites-les cuire au four à 180° jusqu’à ce que le parmesan ait fondu et soit doré. Laissez-les refroidir quelques minutes avant de retirer les galettes de la plaque de cuisson
  2. Prenez un plat de service et disposez d’abord une tranche de bresaola, puis la galette de parmesan et enfin une cuillère de stracciatella
  3. Répétez trois fois, en terminant par la galette de parmesan
  4. Prenez vos figues, coupez-les en quatre et épluchez-les. Placez les quatre morceaux de figues sur la dernière galette de parmesan. Pour s’assurer qu’elles restent bien sur la gaufrette, vous vous pouvez aider d’un peu de « stracciatella » qui agira comme une « colle » entre les figues et le parmesan
  5. Terminez par un peu d’huile, du citron et du sel si nécessaire

Conclusion

Nous avons vu comment utiliser la bresaola dans différents plats: à partir de ces recettes, nous pouvons créer des variations infinies, en apportant de petites modifications selon nos préférences, en ajoutant, par exemple, de temps en temps, une touche d’épices ou une note d’herbes, en nous adaptant toujours avec imagination et bon goût.

Et en se rappelant que la simplicité est souvent la clé pour faire ressortir le meilleur de la saveur naturelle des ingrédients.

Comment est fait la Mortadelle: Origine, ingrédients et recettes

Comment est fait la Mortadelle: Origine, ingrédients et recettes

Rose maculé de blanc, parfumée, savoureuse et invitante. Aussitôt évoqué, on a hâte de la savourer, coupée en tranches avec du pain chaud, pour en faire un délicieux sandwich.

Ce que nous appelons également Mortadelle ou Bologne est plus correctement dénommé « Mortadella Bologna IGP », car c’est un produit avec une indication géographique protégée: sa production est protégée par les lois de l’Union européenne, et c’est l’un des grands protagonistes de notre charcuterie, célébré et aimé en Italie et à l’étranger, et même le protagoniste d’un film de Monicelli.

Mais comment est-elle produite et quelle est son histoire?

Le nom mortadelle vient du latin « farcimen murtatum » ou « myrtatum », qui désignait dans l’Antiquité une savoureuse saucisse bien assaisonnée de feuilles de myrte et de baies.

La plus célèbre est la bolognaise, saupoudrée de poivre et, dans une variante particulièrement savoureuse, également de pistaches vertes.

Soixante pour cent de la saucisse est constituée de viande de porc maigre, obtenue à partir de l’épaule et du dos, tandis que les 40% restants sont tirés du gras de la joue. Chaque boucher a ses propres méthodes et aussi ses propres secrets, mais tous accordent une grande attention à l’opération délicate de la cuisson, effectuée à la chaleur par des artisans spécialisés appelés « stufini ».

Après le « bain de vapeur« , la saucisse subit une sorte de douche froide, puis on la laisse se reposer et se refroidir jusqu’à ce qu’elle atteigne la température ambiante. Le boyau, aujourd’hui presque toujours artificiel, était traditionnellement fabriqué à partir de la vessie du porc.

La mortadelle est conditionnée sous des formes cylindriques qui peuvent peser jusqu’à 50 kilogrammes. Mais, en général, celles que l’on trouve dans les épiceries fines et les supermarchés pèsent entre 12 et 14 kilos.

Le meilleur, fabriqué à partir de viande de porc pure, porte un S sur le cachet et est le seul qui, depuis 1998, peut se vanter de porter le titre de « Mortadella Bologna », reconnu comme indication géographique protégée (IGP).

Les caractéristiques de la mortadelle sont établies par le Consortium de la mortadelle de Bologne, créé en 2001 pour réunir et protéger les principaux producteurs, et approuvé par l’Union européenne.

La mortadelle (que nous ne pouvons pas appeler Bologne!) peut également inclure d’autres viandes que le porc. En fait, il y a aussi ceux marqués SB, mélange de porc et de bœuf et SE mélange de porc et de viande de cheval.

Combien de calories et combien de types y a-t-il?

Les calories de la mortadelle varient en fonction des ingrédients, mais malheureusement elles ne sont jamais basses. La mortadelle pure de porc contient 317 calories par 100 grammes, tandis que la mortadelle de porc et de bœuf en contient 388.

Il faut donc la consommer avec modération si l’on est au régime, et limiter sa consommation si l’on veut un repas léger: ce n’est certainement pas une charcuterie que l’on recommande de manger en grande quantité.

Sur le plan nutritionnel, nous devons faire attention à la quantité de lipides et au pourcentage élevé de sodium, qui la rendent déconseillée aux personnes souffrant d’hypertension. D’autre part, cette charcuterie rose contient de bonnes quantités de vitamines B1, B2 et de niacine et un bon pourcentage de sels minéraux tels que le zinc, le fer et le phosphore. Elle est également naturellement riche en protéines.

Les mortadelles d’aujourd’hui, grâce aux moyens techniques utilisés lors de leur élaboration, sont faites pour durer longtemps, même si, dès leur tranchage, elles présentent des caractéristiques aromatiques et libèrent des saveurs voluptueuses, qui cependant se perdent rapidement.

A côté de la mortadelle bolognaise, il existe d’autres types de mortadelle: par exemple, la mortadelle romaine, qui est typiquement plate et aplatie, avec un mélange de couleur foncée, bien lardée et très savoureuse.

Il existe aussi la mortadelle des Abruzzes, plus petite et plus dure, faite d’un fin mélange de gras de porc et de viande maigre, avec un parallélépipède de gras au centre. Ces variations régionales sont moins faciles à trouver et ont une saveur plus distinctive.

Comment est-elle mangée et comment est-elle valorisée?

Pour profiter au mieux de cette charcuterie, la solution la plus simple et la plus immédiate est sans doute de la trancher et de la consommer avec du pain. Vous pouvez décider si vous le préférez coupé en tranches très fines, comme un voile, ou un peu plus épaisses, pour une bouchée plus intense.

La Mortadella Bologna IGP peut être servie avec de nombreux légumes, par exemple comme entrée italienne traditionnelle, avec d’autres viandes froides et du bon pain. En outre, cette charcuterie rose peut être l’ingrédient fondamental de nombreuses recettes traditionnelles, ou un élément décisif dans des spécialités créatives.

Utilisé cru, en fines tranches ou en dés, ou cuit en farce de pâtes fraîches ou en rôti, c’est un allié précieux qui donne immédiatement le bon coup de pouce à toutes nos recettes.

Recettes avec mortadelle

Croquettes de courgettes, ricotta et mortadelle

Ingrédients pour 4 personnes

  • 150gr de mortadelle
  • 300gr de courgettes
  • 300gr de ricotta
  • 2 œufs et 2 jaunes
  • Une touffe de persil
  • Une gousse d’ail
  • Une pincée de noix de muscade
  • Une poignée de panure
  • 4 cuillères de farine
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Huile pour la friture
  • Sel et poivre

Procédure

  1. Faites cuire les courgettes pendant quelques minutes dans une poêle avec un verre d’eau et de l’huile. Puis émincez-les dans un robot de cuisine avec le fromage ricotta.
  2. Transférez le tout dans un bol et ajoutez la mortadelle grossièrement hachée avec vos mains. Ajoutez les 2 jaunes d’oeufs et 2 cuillères à soupe de parmesan râpé.
  3. Assaisonnez avec l’ail et le persil hachés, le sel, le poivre et la noix de muscade.v
  4. Avec le mélange obtenu, former des galettes plates. Trempez-les dans de la farine, puis dans des œufs battus et enfin dans de la chapelure.
  5. Faites frire les croquettes dans une grande quantité d’huile chaude et servez-les immédiatement.

Brochettes de polenta et de mortadelle

Ingrédients pour 4 personnes

  • 200gr de polenta
  • 200gr de mortadelle
  • 200gr de fromage fontina
  • 50gr de parmesan
  • 30gr de chapelure
  • 2 œufsv
  • Huile pour la friture
  • Sel et poivre
  • Brochettes longues

Procédure

  1. Pour la polenta: utilisez les restes de polenta froide ou faites-la cuire selon les instructions de l’emballage, puis transférez-la dans un récipient et laissez-la refroidir.
  2. Coupez le fromage fontina et la mortadelle en dés. Prenez les brochettes et mettez-les en alternant un cube de polenta, un cube de fontina et un cube de mortadelle.
  3. Une fois que toutes les brochettes sont prêtes, plongez-les dans de l’œuf battu et de la chapelure. Faites-les frire dans de l’huile chaude et servez-les bien chauds.

Mozzarelle frites recouvertes de crème de pistache et de mortadelle

Ingrédients pour 4 personnes

  • 200gr de mortadelle coupée en tranches épaisses
  • 1 pot de crème de pistache salée

Pour les mozzarelle frites

  • 500gr de mozzarella
  • 2 œufs
  • 20ml de lait
  • Farine et chapelure, autant que nécessaire pour la panure
  • Sel et poivre
  • Huile de graines pour la friture

Procédure

  1. Commencez par couper les tranches de mortadelle en lamelles, puis mettez-les de côté
  2. Coupez la mozzarella en quatre parties et placez-les dans une passoire pour éliminer l’excès d’eau. Préparez trois bols: un pour la farine, un pour les œufs battus avec du sel, du poivre et du lait, et un pour la chapelure.
  3. Trempez les mozzarellas d’abord dans la farine, en veillant à les recouvrir complètement, puis dans les œufs et enfin dans la chapelure.
  4. Mettez beaucoup d’huile sur le poêle pour la friture et lorsqu’il atteint la température optimale, immergez 3 ou 4 morceaux de mozzarella à la fois.v
  5. Faites-les frire pendant environ 2 minutes, ou jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
  6. Une fois que toutes les bouchées de mozzarella sont prêtes, commencez à composer vos plats
  7. Placez un peu de crème de pistache comme base, puis les mozzarellas et par-dessus encore un peu de crème de pistache, en terminant avec les tranches de mortadelle.

Pour conclure

Nous avons tout appris sur la Mortadella Bologna IGP: cette charcuterie cuite, à la production si particulière, est exclusivement fabriquée à partir de viande de porc pure. Sa forme caractéristique, cylindrique ou ovale, et sa couleur rose distinctive en font l’une des charcuteries les plus appréciées parmi les nombreuses spécialités porcines italiennes.

Son arôme intense et légèrement épicé la rend reconnaissable entre mille, ne serait-ce qu’à l’odeur. Un des nombreux produits typiques italiens qui ont fait la grandeur de notre gastronomie nationale dans le monde.

Que faire avec le jambon cru? Les meilleures recettes

Que faire avec le jambon cru? Les meilleures recettes

Le jambon cru est l’une des charcuteries les plus aimées au monde, grâce à une viande parfaitement conservée qui maintient sa douceur malgré le salage. En outre, il s’agit d’une charcuterie conservée et non embossée, ce qui la rend plus légère d’un point de vue nutritionnel.

Il n’est donc pas surprenant que le jambon cru soit également utilisé dans un régime alimentaire hypocalorique, il suffit simplement d’opter pour la bonne recette et de ne pas exagérer.

Une autre caractéristique intéressante est qu’il existe de nombreuses variétés selon la préparation ou le type de coupe choisi. Cela implique une série de goûts différents: du plus doux au plus sec et une texture différente du jambon, idéale pour satisfaire les personnes les plus exigeantes.

Bref, dans le monde de cet aliment se cache une grande histoire qui mérite d’être connue, essayons donc de comprendre quels sont ses secrets et comment l’employer au mieux pour les recettes quotidiennes.

Portrait du jambon cru

Le jambon cru a des caractéristiques nutritionnelles très subjectives parce qu’elles dépendent du type analysé. Ce qui change, c’est la quantité des graisses, du sodium et des calories.

On sait que le jambon cru contient une grande quantité de sels minéraux, de fer, de potassium, de phosphore, de vitamine B1 et de vitamine PP, pour cette raison il représente une bonne alternative à la viande fraîche pour tous ceux qui recherchent un aliment à introduire dans un régime alimentaire équilibré.

D’un point de vue calorique 100 g de jambon cru contiennent environ 145 calories mais, comme on vient de le dire, celles-ci peuvent changer en présence de jambons légèrement plus gras. Le jambon cru est riche en graisses insaturées, c’est-à-dire celles qui ne sont pas dangereuses pour la santé mais qui au contraire soutiennent notre bien-être.

Il est également indiqué pour les personnes qui souffrent d’hypercholestérolémie mais qui ne veulent pas renoncer au goût à la table et ne veulent pas risquer de causer des dommages à leur organisme.

Dans cet aliment, on trouve également plusieurs vitamines et antioxydants naturels, essentiels pour éliminer les radicaux libres et les toxines présents dans le corps, en luttant contre le vieillissement des cellules.

Certains jambons sont traités de manière à éliminer toutes les particules de métaux lourds contenus à l’intérieur, c’est pourquoi ils sont riches en propriétés nutritionnelles positives et exempts de substances partiellement toxiques.

Tout le monde peut manger du jambon cru: des enfants en phase de croissance (âgés de plus de trois ans) aux personnes au régime, des personnes âgées aux sportifs.

Une seule remarque, le jambon cru n’est pas recommandé aux femmes enceintes qui devront éviter de manger le jambon cru et toutes les autres charcuteries crues car elles pourraient contracter une toxi-infection alimentaire dangereuse pour le fœtus, plus communément appelée toxoplasmose.

Comment cuisiner le jambon cru

Le jambon cru peut être utilisé dans la préparation de plusieurs recettes, à la fois cru et cuit. C’est un ingrédient parfait pour sa forme, sa saveur et sa texture.

Ils sont nombreux à utiliser le jambon pour les apéritifs, il suffit de penser à la fameuse salade de melon et jambon cru qui est devenue l’un des plats symboles des années 80 et qui est encore aujourd’hui très commune car elle est une recette très rapide mais bien équilibrée et très savoureuse.

Ou bien il peut être utilisé pour créer des roulés à la fois d’hiver et d’été pour les plats principaux, comme garniture sur les pizzas, les tarte rustiques, les quiches et dans beaucoup d’autres recettes sans oublier les plats de pâtes et de riz.

Le jambon cru se prête bien à être coupé en fines lanières, émincé, en utilisant les tranches entières ou enroulé sur lui-même. En fonction de ses caractéristiques, il est excellent pour farcir, fourrer, comme couche extérieure, assaisonner les sauces et bien plus encore.

Il pourrait vraiment être l’ingrédient secret qui fait la différence! Par exemple, dans la préparation des plats de pâtes ils sont nombreux à cuisiner à la maison les tortellinis au jambon cru, très célèbres et savoureux, en particulier avec un bouillon de viande ou de légumes.

D’autres, au contraire utilisent simplement le jambon cru coupé en dés pour assaisonner les potages ou les soupes en ajoutant également des croûtons.

Pour quelque chose de plus exquis, il y a une multitude d’idées comme les pâtes avec le jambon et les champignons, les tortellinis à la crème fraîche et jambon, le riz au jambon cru et fromage. Dans ce cas, l’aspect du jambon cru prendra une couleur différente en raison de la cuisson, il ressemblera presque au jambon cuit mais la saveur sera totalement différente car plus forte et intense.

Il pourrait ressembler presque au speck mais étant moins salé il se marie certainement mieux avec certaines recettes.

Avec quoi associer le jambon cru?

Le jambon cru a presque un goût neutre, capable de donner une note salée en combinaison avec un ingrédient sucré et vice versa. C’est le cas de la fameuse salade de melon et jambon cru dont les deux ingrédients se marient très bien et s’exaltent mutuellement.

Vous pouvez également le tester avec d’autres fruits comme la papaye, les figues, les poires et les pommes. En général, le jambon cru est excellent avec tous les légumes à feuilles (salade, roquette, épinards, etc.) car ils sont neutres et douceâtres, oui même aux courgettes, aux pommes de terre, aux carottes et à la citrouille.

En ce qui concerne les fromages, rien n’est interdit: des fromages frais comme la robiola aux contrastes plus agressifs comme le Provolone, le jambon cru réussit toujours à donner le meilleur de soi-même.

Pour ce qui concerne les sauces, il vaut mieux éviter les sauces trop corsées comme la mayonnaise, la moutarde ou d’autres qui masqueraient le goût délicat du jambon cru. Choisissez plutôt, un œuf au plat, pour pouvoir tremper le pain et le jambon cru dans l’onctuosité du jaune.

Les meilleures recettes au jambon cru

On a donc compris que l’imagination est l’élément central en cuisine, en particulier avec un ingrédient polyvalent comme le jambon cru.

Nous vous proposons donc d’excellentes recettes pour un apéritif, un plat de pâtes et un plat principal, afin de découvrir les vertus de cet aliment et l’utiliser plus souvent en cuisine.

Tarte salée au jambon cru (pate levée)

La Tarte salée au jambon cru à pate levée est une recette parfaite pour les fêtes, afin de ravir tous vos invités avec une tranche chaude et savoureuse, ou bien comme entrée riche avant le plat principal.

Pour faire cette tarte, vous aurez besoin de ces ingrédients:

La pâte levée:

    • 500 grammes de farine,
    • 20 grammes de levure boulangère fraîche
    • une pincée de sel,
    • une pincée de sucre,
    • eau

La farce:

  • 200 grammes de jambon cru,
  • une mozzarella ou du fromage filant au goût,
  • 100 grammes de fromage en tranches,
  • Huile extra vierge d’olive,
  • Sel et poivre

Pour la préparation de la pâte levée, vous devrez d’abord faire le poolish. Verser 50 g de farine dans un bol, pratiquer un trou au milieu et faire dissoudre la levure boulangère fraîche et le sucre avec un demi-verre d’eau tiède pour activer le mélange et permettre un levage parfait.

Mélangez les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte parfaitement lisse, filmez et laissez lever pendant une heure. Une fois la pâte levée, ajoutez la farine restante, salez et travaillez la pâte en ajoutant de l’eau tiède jusqu’à obtenir une nouvelle pâte lisse et homogène.

Laissez-la doubler de volume en la gardant couverte dans un endroit chaud.Une fois la pâte levée, transférez-la sur un plan de travail légèrement fariné, divisez-la en deux et étalez deux disques d’environ 22 cm de diamètre, en étalant un disque un peu plus grand car il devra tapisser également les bords du moule. Étaler le plus grand disque sur le fond d’un moule beurré.Répartissez en couches les tranches de fromage, le jambon cru et la mozzarella en dés.

Saupoudrez ensuite avec le poivre et recouvrez la tarte avec l’autre disque, et à l’aide d’une fourchette bien sceller les bords et cuire au four préchauffé à 180° (Th 6) pendant 25 minute. Pour avoir une belle surface croustillante, badigeonnez-la d’huile d’olive extra vierge, en vous aidant avec un pinceau.

Au bout de 25 minutes, la tarte sera parfaitement dorée et prête à être dégustée.

Escalopes bolognaises

Pour la préparation des escalopes bolognaises, il faudra:

  • quatre tranches de viande de veau,
  • quatre tranches de jambon cru,
  • 100 g de beurre,
  • Un œuf,
  • 200 grammes de chapelure,
  • 100 g de farine,
  • 8 tranches de fromage en tranches,
  • 100 g de sauce tomate,
  • sel et poivre

Pour la préparation, il faudra battre légèrement les tranches de viande de manière à les amincir, elles devront ensuite être passées dans la farine, dans l’œuf battu et enfin dans la chapelure.

Répéter ces étapes à nouveau afin de rendre la panure bien épaisse. Dans une poêle, faites fondre le beurre et cuire les tranches de veau jusqu’à ce qu’elles soient joliment dorées. A ce stade, saler et laisser reposer pendant dix minutes.

Lorsque les tranches seront refroidies, les couvrir avec deux tranches de fromage, une tranche de jambon cru et une cuillère à soupe de sauce tomate. Transférez les tranches ainsi obtenues dans un plat allant au four et faites cuire au four à 200° C (Th 7) pendant 5 minutes jusqu’à ce que le fromage soit bien fondu et les escalopes bien croustillantes.

Si vous n’aimez pas la sauce tomate, vous pouvez également omettre cette étape car, dans certaines variantes des escalopes bolognaises, on utilise le parmesan et le jambon cru.

La viande de veau peut être remplacée par tout autre type de viande comme le porc, l’agneau et le poulet.

Gratin de Pâtes au jambon cru

Le gratin de pâtes au jambon cru et béchamel est un excellent plat du dimanche.

Les ingrédients sont:

  • 400 g de pennes rigate (striées)
  • 250 g de mozzarella ou un autre fromage filant au goût,
  • 50 g de Grana Padano râpé, sel et lait.

Pour la béchamel:

  • 500 ml de lait,
  • 30 g de farine,
  • 30 g de beurre,
  • un jaune d’œuf,
  • 40 grammes de Parmesan râpé,
  • Une pincée de sel et de poivre,
  • noix de muscade

Pour la préparation de la béchamel, il faudra faire fondre le beurre à feux doux, ajouter progressivement la farine et mélanger doucement jusqu’à ce que le tout devienne une crème lisse et sans grumeaux.

Ajouter ensuite le lait en filet sans cesser de remuer, une fois que la consistance sera celle d’une sauce, ajouter le sel, le poivre, la noix de muscade et, si vous le souhaitez, le Parmesan et l’œuf.

Réservez la béchamel et faire bouillir les pennes rigate dans beaucoup d’eau salée et égoutter-les al dente (à la dent). Dans un plat allant au four versez une couche de béchamel, ajouter le jambon cru, les pâtes, et répéter jusqu’à se remplir le plat. Saupoudrez ensuite de Grana Padano et ajoutez la mozzarella en dés.

L’idéal est de faire environ 3 couches de pâte mais vous pouvez vous régler comme vous le souhaitez ou en fonction de la taille du plat.

Faites cuire les pennes au four préchauffé à 180° C (Th 6) pendant environ un quart d’heure, si vous voulez rendre la surface croustillante passez-les sous le gril pendant les dernières 5 minutes.

Ne jamais sous-estimer le jambon cru

Dans chacune de ses variantes, le jambon cru est prêt à montrer ses propriétés exceptionnelles, en savourant vos plats et en leur donnant un goût hors du commun.

Sans oublier ses bienfaits traditionnels, il est donc bon de l’insérer dans le plan hebdomadaire et de le proposer dans de nombreux plats pour toute la famille!

Une tranche de jambon cru avec du pain rustique et un filet d’huile d’olive extra vierge est une bonté pour les yeux et le palais, mais les voies gastronomiques sont vastes et méritent d’être toutes connues.

Que faire avec du Lard

Que faire avec du Lard

Le lard est une charcuterie bonne et savoureuse qui est utilisée en cuisine pour la préparation de nombreux plats différents, à partir des entrées, aux pâtes, aux risottos, aux omelettes, à la viande jusqu’aux accompagnements.

Le lard est un ingrédient exquis qui offre des sensations telles que l’onctuosité, la fondante explosion en bouche, l’enveloppement, la douceur, la rondeur que peu d’autres aliments sont capables d’avoir. C’est également un produit riche en acides gras monoinsaturés et polyinsaturés.

Pour ces raisons, les chefs l’utilisent dans de nombreuses préparations et manger du lard est devenu un véritable privilège gastronomique.

Voyons comment profiter de ce produit extraordinaire conçu pour être une véritable réserve d’énergie pour résister au froid hivernal et aux efforts du travail.

Comment manger du Lard au Naturel

Le lard est vraiment savoureux quand il est placé sur une belle planche à découper et qu’il est coupé au naturel avec un couteau à lame haute et bien aiguisée.

Si la couenne est présente, elle doit être enlevée avec un couteau avant la découpe.

Les tranches doivent être minces et jamais de grande taille. Attendre toujours que la charcuterie arrive à température ambiante: l’idéal serait les 20° C habituels.

La tranche de lard doit être placée, puis, entre la langue et le palais et on doit la laisser fondre lentement en savourant tout le plaisir des arômes pénétrés et sa grande onctuosité.

Dans certains cas, le plaisir que l’on peut atteindre est tel que l’on peut fermer les yeux pour mieux apprécier cette sensation.

Entrées avec le lard

Avant un déjeuner ou un dîner, il n’y a rien de mieux que d’aiguiser les invités avec une entrée, et le lard peut être utilisé pour créer des entrées délicieuses, avec un contraste de saveurs raffinées.

Voulez-vous préparer une entrée savoureuse et parfumée? Voici quelques exemples de recettes d’entrées avec du lard:

  • bruschettas au lard et romarin;
  • toasts rustiques au lard, pecorino et miel;
  • canapés au lard et artichauts frits;
  • polenta grillée au lard;
  • salade d’oranges de Sicile et fenouil au lard de Colonnata;

Si vous aimez les saveurs rustiques et authentiques de la bonne cuisine italienne, ces délicieuses entrées au lard ne vous décevront pas.

Comment utiliser le lard dans les Premiers Plats

La délicatesse du lard et sa saveur aromatique en font l’ingrédient parfait pour enrichir des risottos crémeux.

Dans un mélange de saveurs et de textures, le lard réussit à s’imposer sur les saveurs mais il le fait de manière équilibrée en transmettant lentement au palais un crescendo de saveurs intenses.

Nous le suggérons en combinaison:

  • avec un savoureux plat de bucatini à la carbonara;
  • avec les tagliatelles aux champignons, qui deviennent encore meilleures avec l’ajout du lard;
  • avec un raffiné risotto aux poires, parfumé au romarin;
  • avec le « ragù di castrato », une sauce bolognaise avec viande de mouton très riche, idéale pour assaisonner les pâtes;
  • dans les « mezzanelli allardiati », un plat de pâtes typique de la tradition napolitaine préparé avec un assaisonnement à base de lard, oignon et tomate;
  • avec la soupe aux légumes à la milanaise, avec légumes, légumes secs et riz;
  • avec la classique recette « pasta e ceci » (pâtes aux pois chiches).

Ces premiers plats avec du lard donneront une touche d’originalité à votre cuisine et raviront certainement les palais de tous, mais n’oubliez pas qu’avec cette charcuterie prestigieuse, avec une saveur inimitable, vous pouvez préparer de nombreux autres plats délicats, Il suffit seulement d’une touche de fantaisie.

Utiliser le Lard dans les Plats Principaux

Le lard est un aliment qui, en cuisine, se prête à enrichir même les Plats Principaux, à la fois de viande et de poisson.

Ajouté cru, il peut attendrir les viandes de bœuf, de lapin, de poulet et d’agneau et les enrichir d’une saveur délicate et intense. Nous le suggérons dans les recettes à base de viande suivantes:

  • mouton chasseur avec viande d’agneau;
  • rôti aux châtaignes;
  • cottage pie;
Comment faire un Jambon Cru: Origine, Ingrédients et Recettes

Comment faire un Jambon Cru: Origine, Ingrédients et Recettes

Le jambon cru est une charcuterie sèche obtenue à partir de cuisses de porc sélectionnées, et il est considérée comme l’une des charcuteries les plus prestigieuses.

Il a une couleur rouge intense, marbré avec des stries de graisse savoureuse. Découvrons les origines, les valeurs nutritionnelles et quelques recettes.

Les Origines du Jambon Cru

L’origine du jambon cru semble remonter à l’époque lombarde, avec l’introduction en Italie de la coutume de la maturation de la viande.

À la suite des invasions barbares, le porc devint l’une des ressources les plus importantes des villages, et le jambon cru devint même monnaie d’échange.

Au Moyen ge, le pâturage des porcs avait une telle valeur que les bois se mesuraient en fonction de leur capacité à nourrir les porcs.

À partir du XIIe siècle, il y eut un fort développement des métiers liés à la transformation des viandes. À l’époque Moderne, les viandes de porc participaient aux fastueux banquets et, au début du XIXe siècle, les premiers laboratoires alimentaires et les premières charcuteries commencèrent à se répandre.

Depuis lors, jusqu’à nos jours, la renommée du jambon cru et des autres charcuteries italiennes commença à se répandre grâce à la propagande qu’en firent les touristes étrangers qui, venant d’Italie, en appréciaient la qualité et le goût.

Les ingrédients du Jambon Cru

Le jambon cru est obtenu par la transformation de la viande de la cuisse du porc, salée, aromatisée et soumise à un processus de maturation.

Les cuisses sont massées longuement avec le sel et, après une période de repos, elles sont lavées, brossées, séchées à une température qui ne doit pas dépasser 15° C.

Ensuite commence la maturation pendant une période allant de 8 à 16 mois<7strong>, dans des locaux appropriés, où les jambons sont suspendus à des cadres spéciaux.

Ce processus permet au jambon cru d’assumer les caractéristiques organoleptiques qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier.

Valeurs Nutritionnelles et Calories du Jambon Cru

Selon la variété, les valeurs nutritionnelles du jambon cru diffèrent légèrement.

En général, il peut contenir jusqu’à 25% de protéines, tandis que la graisse constitue environ 20% et elle est principalement localisée dans la partie extérieure.

Il y a aussi des jambons crus « maigres » dont le pourcentage de matières grasses ne dépasse pas 3%.

Parmi les lipides, on retrouve des acides gras saturés, monoinsaturés, polyinsaturés et naturellement le cholestérol, dans la quantité d’environ 60 mg pour 100 grammes de produit.

Les glucides sont pratiquement absents, alors qu’il y a une certaine quantité d’eau (environ 44 g pour 100 grammes de produit).

Le jambon cru contient également des vitamines du groupe B et, parmi les minéraux, du potassium, du sodium, du magnésium, du fer, du zinc et du phosphore.

En ce qui concerne les calories, 100 grammes de jambon cru peuvent contenir environ 300 calories.

Recettes avec le jambon cru

Après avoir découvert toutes les caractéristiques du jambon cru, nous allons découvrir quelques recettes très savoureuses.

Demi-lunes aux figues et jambon cru

Ingrédients pour 12 pièces:

  • 1 pâte brisée
  • 4 tranches de jambon cru
  • 1 oignon rouge de Tropea
  • 250 g de Figues
  • 100 ml de Vinaigre balsamique
  • Huile d’olive vierge extra
  • 2 cuillères à soupe de sucre de canne

Pour la compotée: couper l’oignon de Tropea, nettoyer les figues, puis mixer pendant quelques secondes. Verser le mélange obtenu dans une casserole avec un peu d’huile, ajouter le sucre et le vinaigre balsamique. Remuer constamment (environ 15 minutes) pour éviter que le mélange ne colle aux bords. Laisser refroidir.

Couper chaque tranche de jambon cru en 3 morceaux. Étaler la pâte brisée et découper des disques avec un emporte-pièce (diamètre 8 cm) puis farcir le centre avec une cuillère à café de compotée de figues et d’oignon de Tropea et un morceau de jambon cru. Plier le disque en demi-lune et bien le refermer avec les mains en pressant les bords, pour éviter que la farce ne sorte.

Tapisser une plaque à four avec du papier sulfurisé, disposer dessus les demi-lunes de pâte brisée et cuire à 180° C (Th 6) pendant 10-15 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Les servir tièdes.

Zampone (pied de porc farci) en croûte de chou de Milan

Ingrédients pour 4 portions:

  • 1 zampone
  • 1 chou de Milan
  • 1 gousse d’ail
  • 1 brin de romarin
  • 1 pâte feuilletée rectangulaire
  • 200 grammes de jambon cru
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 1 verre de lait
  • 1 œuf
  • Huile d’olive vierge extra
  • Sel e Poivre

La préparation commence par se consacrant au zampone: on prend le zampone précuit et on suit à la lettre les indications présentes sur l’emballage.

Pendant ce temps, on se consacre à la pâte feuilletée: si elle est surgelée, il faut la laisser décongeler à température ambiante.

En même temps, il faut se consacrer aux feuilles de chou de Milan: d’abord elles doivent être lavées et ensuite, on les blanchit dans de l’eau bouillante et salée, pendant quelques minutes.

Au fur et à mesure qu’on les égoutte, il faut les disposer sur une planche à découper, en retirant ensuite la nervure centrale.

Après avoir archivé cette étape, on prend la pâte feuilletée, qui doit être étalée sur une feuille de papier sulfurisé.

L’étape suivante consiste à la recouvrir avec les feuilles de chou de Milan et à faire, avec le jambon cru, une couche supplémentaire.

On enveloppe ensuite le zampone qui, entre-temps, a été cuit selon les indications de l’emballage. À ce stade, il faut faire très attention à la pâte feuilletée, qui doit être bien refermée sur le zampone.

Après avoir enveloppé le zampone, il est temps de badigeonner la pâte feuilletée avec du jaune d’œuf: avant de procéder, il faut le battre avec quelques cuillères de lait.

La dernière étape consiste à enfourner pendant une vingtaine de minutes, en sortant le Zampone en croûte de chou de Milan lorsque la croûte sera bien dorée.

Tagliatelles au jambon cru

Ingrédients pour 4 portions:

  • 4 œufs
  • 400 g de farine T 45
  • 200 g de jambon cru
  • 1 verre de lait chaud
  • 2 verres environ de purée de tomates chaude
  • 2 oignons dorés de Medicina
  • Beurre et Poivre

La préparation est très simple et commence à partir des pâtes faites maison à l’aide de la machine à pâtes pour faire les tagliatelles à l’œuf maison, ce qui rend le tout très simple.

La sauce au jambon cru est préparée avec des oignons dorés de Medicina, de la purée de tomates et avec de dés de jambon cru et elle est prête en moins d’une demi-heure.

X