3. Comment animer votre pause déjeuner ? Avec un sandwich!

Comment apporter un peu de bonne humeur dans ce qui devrait être un moment de repos et de rafraîchissement.

Pour quelqu’un, la pause déjeuner n’est qu’une demi-heure au bar habituel, le temps d’un toast ou d’une salade triste. D’autres ne se lèvent même pas de leur bureau, ils se contentent de manger rapidement un paquet de crackers et un yaourt sans quitter les yeux de l’ordinateur. Et quand on déjeune à la maison, les choses ne vont pas mieux: ceux qui font télétravail souvent ne déjeunent pas, ou mangent à des heures improbables avec ce qu’ils trouvent dans le frigo; les adolescents mangent une pizza sur le canapé en regardant la télévision. Ce n’est pas vraiment la meilleure des configurations.

Comment apporter un peu de bonne humeur dans ce qui devrait être un moment de repos et de rafraîchissement? Avec un sandwich! Cela semble vraiment ordinaire, mais ce n’est pas du tout le cas: le sandwich est préparé rapidement, on le mange avec plaisir, sans avoir besoin de vaisselle, de couverts ou d’équipement. Il est pratique à emporter au bureau et peut être mangé assis à votre poste de travail… ou plutôt dans un jardin, posé sur un banc, pour vous changer les idées et les yeux. Et si vous le mangez à la maison, vous ne vous retrouverez pas avec des piles de vaisselle à laver. Et ce n’est pas tout: vous pouvez mettre toutes sortes d’ingrédients dans le sandwich, et avec un œil attentif, vous pouvez créer des combinaisons qui sont bonnes pour votre santé.

Dans nos sandwichs, il ne faut donc jamais oublier les légumes: tomates et salade, bien sûr, mais aussi courgette ou poivrons grillés et blanchis au four, aubergine ou oignons frais, pour donner quelques exemples. Et pour la vivacité ? Il ne faut jamais tomber dans la banalité. Commençons par le pain : n’utilisez pas toujours le même type de pain fait maison. Quand nous allons chez le boulanger, ouvrons les yeux et expérimentons : des pains croustillants, des petites baguettes, des sandwiches au sésame, des pains complets ou à 5 grains, des pains de blé dur. Une variété de formes et de saveurs capables de chasser tout ennui. Un assortiment qui continuera dans la farce : légumes, fromages frais et affinés, thon, roastbeef, et surtout charcuterie. Dans ce cas également, il n’y a pas que des viandes crues ou cuites : un Capocollo épicé qui a le parfum du sud de l’Italie, la douceur d’un jambon de Culatta assaisonné, l’arôme de romarin du jambon de Coppa cuit, quelques fines tranches de Carne Salada (rôti de bœuf).

Il y a tant de sortes, tant de combinaisons possibles : pourquoi s’arrêter aux habituelles?

Mélange les saveurs et le plaisir est garanti, même pendant la pause déjeuner.

X