Comment couper le Brie : le guide complet

Le Brie est un fromage d’origine française qui est également très populaire sur les tables italiennes.

En effet, il se caractérise non seulement par sa tendreté et son goût incroyablement beurré, mais aussi par sa consistance crémeuse, qui se marie bien avec sa croûte dure et comestible.

Compte tenu de sa composition unique, la question se pose de savoir comment le couper au mieux. Ce guide complet vous fournira tous les conseils dont vous avez besoin pour obtenir de bons résultats.

Comment couper du Brie

Il est important de savoir que le Brie est vendu en roues ou en pointes. Pour obtenir un bon résultat, il faut d’abord un couteau à fromage à lame dentelée et tranchante, qui peut aussi être percée.

Dans ce dernier cas, il s’agit d’un couteau à lame ajourée.

Il est également possible de trouver des outils munis d’une petite pelle à l’extrémité pour permettre au produit d’être facilement étalé sur le pain et les croûtons.

En ce qui concerne la découpe, il est nécessaire de s’adapter à la forme du produit, notamment :

Roue de brie : s’assurer que le produit est ferme et commencer à le couper en deux, en déplaçant le couteau d’avant en arrière à partir du milieu pour obtenir deux demi-cercles de même taille.

Si vous ne voulez en servir qu’un seul, enveloppez le second dans du papier ciré ou parchemin et conservez-le au réfrigérateur. Cela empêchera l’aliment d’absorber les saveurs de l’autre aliment.

Pour en revenir plutôt à la moitié à consommer immédiatement, il faut la couper en petits morceaux de forme triangulaire, que l’on peut obtenir du centre du bord droit jusqu’au bord arrondi avec la croûte.

Veillez également à faire des tranches de la même taille, surtout si elles doivent être servies à un grand nombre de convives ;

Pointe de brie : dans ce cas, il est préférable d’utiliser un couteau à lames perforées, afin qu’il ne colle pas au fromage et facilite la découpe.

Faites de longs et fins quartiers, en commençant par le haut du produit et en appuyant légèrement. Pour ne pas paraître impoli, évitez de couper en un seul morceau la pointe triangulaire, car c’est la partie la plus savoureuse de l’aliment et elle ne doit pas être servie à un seul convive.

Comment enlever la croûte du Brie

Bien que la croûte du Brie soit entièrement comestible, elle ne plaît pas à tous les consommateurs.

Pour résoudre ce problème, il faut enlever la croûte en suivant ces étapes simples :

  • Placez le fromage au congélateur pendant vingt à trente minutes, en prenant soin de le placer dans un sac de congélation afin qu’il n’absorbe pas l’arôme des aliments présents dans l’appareil. Le refroidissement de la croûte permet de la retirer rapidement et en quelques étapes simples. Trente minutes est le temps minimum requis pour que l’aliment durcisse, mais si vous disposez de plus de temps, rien ne vous empêche d’attendre quelques heures ou toute la nuit ;
  • Retirez le produit de son emballage, placez-le sur une planche à découper et commencez à le tourner sur le côté pour enlever la croûte d’abord sur les côtés plats, puis sur le dessus. La surface doit être dure au toucher pour la couper, sinon remettez-la dans le congélateur et attendez une demi-heure ;
  • Coupez le fond et le dessus, en plaçant le Brie sur le côté et en utilisant un couteau à lame dentelée pour retirer les extrémités rondes. Une fois coupé, utilisez vos doigts pour enlever la croûte ;
  • Il est maintenant temps d’enlever la croûte des côtés : placez le fromage sur une planche à découper en position horizontale et enlevez les bords avec un couteau dentelé, en retirant les morceaux du plan de travail au fur et à mesure. Procédez de la manière décrite ci-dessus jusqu’à ce que l’opération soit terminée. Pour éviter que le Brie ne colle à la planche, posez dessus une feuille de papier four ou de papier ciré ;
  • Faites attention aux bords, car ils sont beaucoup plus fragiles. Pour traiter cette zone, vous pouvez utiliser un couteau plus petit, afin qu’il puisse atteindre facilement les coins les plus difficiles ;
  • Une fois que toutes les parties indésirables ont été retirées, attendez que le produit revienne à température ambiante avant de le servir à table, afin qu’il ait la possibilité de libérer tout son arôme.

Comment servir un bol de Brie

Servir un bol de brie est une façon amusante et créative d’impressionner vos invités, car vous pouvez y placer des cubes de fromage et d’autres friandises comme des fruits secs, des baies et tout ce que votre imagination peut suggérer…

C’est vraiment très simple, il suffit de se procurer une roue de fromage et de suivre les étapes suivantes :

  • Enveloppez le Brie dans du film alimentaire afin que la croûte soit complètement recouverte ;
  • Laissez le fromage refroidir dans le congélateur pendant au moins une demi-heure ;
  • Sortez le Brie du congélateur, retirez le film alimentaire et placez-le sur une planche à découper ;
  • Placez le Brie sur le côté et, à l’aide d’un couteau à bord dentelé, enlevez le haut de la croûte et retirez-la délicatement avec vos doigts ;
  • Récupérez l’intérieur avec une cuillère et mettez-le de côté ;
  • Remplissez le bol de brie avec les aliments souhaités et utilisez le haut de la croûte détachée comme un couvercle décoratif.

Les meilleures méthodes pour couper le fromage Brie

Que le Brie soit servi à quelques personnes ou à un grand nombre de personnes, il doit être coupé en quartiers afin que chaque personne ait la possibilité de goûter également à chaque partie du produit.

Ce qu’il faut savoir sur le fromage Brie

Le Brie est un fromage au lait de vache qui peut être conservé jusqu’à deux semaines, à condition que l’emballage ne soit pas ouvert et fermé. Une fois ouvert, il doit être consommé au plus tard dans la semaine qui suit.

Lorsque le processus de détérioration commence, le produit prend ces aspects :

  • La croûte devient dure et de couleur grisâtre ;
  • La partie molle commence à sentir l’ammoniaque ;
  • Des moisissures vertes ou roses peuvent apparaître.

De même, lorsque le Brie est trop frais, sa surface est très dure au toucher. S’il est trop vieux, la texture est trop molle et aura tendance à couler partout.

Les aliments finissent de mûrir après l’ouverture de la roue, il est donc recommandé de les finir avant qu’ils ne se gâtent. S’il doit être conservé, enveloppez-le dans du papier et placez-le dans un tiroir du réfrigérateur pour le protéger de l’humidité.

Il est possible de le congeler, mais il est conseillé de l’utiliser pour des recettes impliquant une cuisson, par exemple des tartes ou des flans. Il se conserve jusqu’à six mois au congélateur et lorsqu’il doit être consommé, l’intérieur doit être ramolli.

Pour ce faire, vous pouvez le décongeler au réfrigérateur, au micro-ondes ou en le plaçant dans un bol placé dans un plus grand bol rempli d’eau froide.

L’importance de couper correctement le Brie

Il y a certaines règles à respecter pour couper le fromage, sinon vous risquez de ne pas apprécier toutes les saveurs qu’il peut offrir au palais. Une fois le couteau choisi, il faut le nettoyer soigneusement entre les coupes avec un morceau de pain, afin de ne pas en altérer le goût.

Il en va de même pour le service, où le métal devrait être interdit. Il est préférable d’opter pour un plateau en bois ou en céramique.

Comment composer un plateau de fromage

Le Brie, avec d’autres fromages, permet de composer des planches invitantes, mais celles-ci doivent suivre quelques règles simples pour satisfaire tous les convives. Tout d’abord, pensez au service : le bois est un atout, à condition de ne pas y déposer des aliments gras.

Un plateau ou un plat de service en céramique blanche fera également l’affaire, car cette couleur mettra en valeur les décors de légumes et de fruits qui seront ajoutés. Si vous voulez varier, l’ardoise est recommandée pour faire ressortir la couleur des fromages.

Quant à la disposition des fromages, elle doit toujours se faire dans le sens des aiguilles d’une montre, c’est-à-dire en commençant par les fromages à pâte molle, puis en passant aux fromages à pâte mi-dure, dure, afin de préparer le palais à apprécier toutes les textures et les notes aromatiques.

Il est également idéal de présenter au moins un ou deux types de chaque produit à température ambiante, afin d’éviter les chocs thermiques désagréables.

Comment servir le Brie

Grâce à sa polyvalence, le Brie peut être consommé seul ou accompagné de divers aliments, tels que des soupes, des sandwichs, des pizzas, etc. De plus, comme il a tendance à fondre, le paner dans une pâte croustillante puis le faire frire ou le cuire au four est une idée gagnante et délicieuse.

Si vous décidez de l’inclure dans un plateau de fromages, n’oubliez pas qu’il ne doit jamais être consommé seul, mais accompagné d’autres types d’aliments, principalement du pain, des gressins et des croûtons. Les produits de boulangerie doivent généralement être placés sur le bord du plateau ou, mieux encore, dans un panier séparé pour éviter l’absorption des odeurs.

Il faut également savoir que le Brie, comme tous les fromages, ne contient pratiquement pas de sucre, c’est pourquoi il se marie de manière irrésistible et équilibrée avec les compotes, le miel et les confitures de fruits.

Comme ces ingrédients sont crémeux et liquides, placez-les dans des bols avec une cuillère à café chacun afin que chaque convive puisse en déposer une partie sur son morceau de fromage.

Enfin, n’oubliez pas une riche sélection de fruits secs et frais tels que poires, figues, raisins, amandes, pistaches, noix et châtaignes.